L'artiste du mois : CHRISTINE BOTTEREAU

SCULPTURE

Christine et Kop

Heureuse de vous présenter Christine - mon amie, voisine, marraine d'expo à l'occasion. J'ai eu un énooooorme coup de cœur artistique pour ses sculptures, que j'ai connues, avant leur auteure, par le biais de Facebook. Je l'ai enfin rencontrée la première fois, en décembre dernier, lors de l'expo à laquelle nous avons participé, avec trois autres artistes, à La Laiterie à Cadenet. Depuis, nous avons mis en route plusieurs projets d'expo et de créations.
Mais je me tais pour la laisser parler d'elle-même et de son art :
"Entre Durance et Luberon, j'aime travailler de mes mains la terre, parfois douce parfois rugueuse. Mon appétence pour la technique me porte également vers le fer et le bronze. J’affectionne particulièrement le grès pour ses différentes chamottes et l'associe au métal pour un contraste chaud/froid, reflet d'une rencontre entre douceur et détermination. Pratiquant une technique intemporelle, je suis l'inspiration née du rapport au modèle vivant. Résolument attachée aux problèmes de notre société actuelle, de ses souffrances humaines et environnementales, sculpter me permet de donner vie à une histoire chaque fois différente. Si la mythologie et l'antiquité ne sont jamais loin de mes créations, cela peut être aussi le simple partage d'une sensualité. Adaptées à une installation en extérieur, je réalise également des sculptures grandeur nature".
Je vous montre tout d'abord les deux œuvres de Christine que je préfère. Mon choix est subjectif, bien évidemment - mais je le justifie.
Il s'agit, pour commencer, du "Minotaure". Cette bête mythologique version Bottereau m'impressionne. Je crois que son regard est à l'origine de cette sensation. Pourtant, ses yeux ne sont représentés que par de simples cavités... J'ai eu l'occasion de le regarder en face longtemps et il y avait là comme une attraction, une communication d'une étrange force. Il faut que vous le voyiez un jour, en "vrai", lors de l'une des multiples expositions de son auteure. Pour l'heure, voici les photos de la "bête" :

Le Minotaure de dos Le regard du Minotaure Le Minotaure de face


L'autre sculpture de ma préférence m'interpelle par l'originalité de sa forme, de son expression : une tête de femme aux cheveux en vague. Le tout en couleur bleue. De sa bouche grande ouverte sort un cri(de souffrance ?). C'est "Le cri de la mer" (la mère ? l'amère ?)

Le cri de la mer

Impressionnante, l'image ci-contre du "Cri de la mer" en cours de traitement à la fonderie. Il s'agit, plus précisément, de l'étape de réalisation de la patine.

La vidéo ci-dessous a été réalisée par Christine elle-même. Elle montre une partie de son atelier à Pertuis et l'une de ses œuvres récentes en cours de réalisation, "Le faune", au regard oblique, très inquiétant :

La vidéo suivante présente diverses œuvres de l'artiste prises en milieu naturel :

Encore quelques sculptures de Christine Bottereau ci-dessous :

Aphrodite Centaure Chéju

Assoupie Gaia


Prochaines expositions des œuvres de Christine Bottereau :
- Le 2 août à Vaison-la-Romaine, avec l'Association "Les arts ô soleil"
- Du 8 au 20 septembre à la Galerie de la Prévôté à Aix-en-Provence
- Du 3 au 10 décembre, à "La laiterie" à Cadenet, avec les mêmes artistes qui ont exposé en ce lieu en décembre dernier. Pour mémoire regardez ici

Pour plus d'infos sur Christine et son art, voici l'adresse de son site : https://christinebottereausculpture.com/

Vous pouvez la contacter par :

e-mail : kris.bottereau@gmail.com

téléphone : (+33) 06 16 25 66 79

© 2020 par Tereza De Almeida 

Les Bastides blanches - 84120 - Pertuis

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icône