L'artiste du mois : Michèle Rabit

Dernière mise à jour : sept. 6


J'ai rencontré Michèle lors d'un projet d'exposition, prévue pour l'automne 2018, à La Mareschale à Aix-en-Provence. Nous étions réunies par les organisateurs de l'expo car - disait-on - nos univers graphiques et chromatiques allaient bien ensemble, à en croire l'affiche (ci-dessous) qui avait été créée pour l'occasion.
Cette expo conjointe n'a jamais eu lieu car le bastidon dans lequel nous devions exposer était susceptible de s’effondrer et la mairie d'Aix a donc interdit son accès. Nous l'avons appris douloureusement peu avant le vernissage. Depuis, nous sommes en contact sporadiquement, pour annoncer ou nous proposer mutuellement des événements. Elle habite Marseille et moi Pertuis et nous devons, l'une comme l'autre, prendre les transports publics pour nous retrouver, ce qui n'est pas toujours aisé. Ce post est une forme de rapprochement, certes virtuel mais il s'est agi là de réaliser quelque chose ensemble. J'aime suivre Michèle car j'aime son travail et son tempérament fort et décidé.
Voici sa présentation, d'elle-même et de son univers créatif. Mon choix d'illustration de son texte correspond à ma propre interprétation de ses œuvres :

Par une recherche perpétuelle l’œuvre de Michèle Rabit est en évolution constante. Collages, peintures à l’acrylique ou à l’huile, aquarelles, techniques mixtes, matériaux divers (papier kraft, toile de jute, sable, bois, tissu, cuir), mariés avec talent, ils servent sa créativité, alimentée par sa mouvance intellectuelle.

Collages

Peintures surréalistes


Formes et valeurs se traduisent dans l’abstrait comme dans le figuratif.

Peintures abstraites


Grande voyageuse, elle a parcouru de nombreuses contrées dans le monde entier, du continent américain au continent asiatique. Des voyages tout en douceur, pendant lesquels « je regardais, je regardais. J'ai été très sensible aux lumières et aux regards, aux équilibres comme aux fractures de tous ces pays », confie-t-elle.


"Cantina"


Depuis l’enfance Michèle dessine, notamment des portraits quand elle était adolescente.

Quatre portraits


Ses études ne l'ont pas emmenée vers les beaux-arts mais vers l'enseignement de l'espagnol. Parallèlement à cette activité professionnelle, elle s'est adonnée à des activités artistiques : tissage et peinture notamment. Une fois l'âge de la retraite atteint, la peinture est devenue une passion permanente avec quelques thèmes particuliers vers lesquels sa sensibilité l'attirait : la narration sociale dans sa représentation conceptuelle, le théâtre, les portraits, les arbres et l’eau.


La nature sous différentes formes

« Je raconte des histoires, je donne à entendre la réalité dans mes tableaux et chacun peut les interpréter à sa façon et s’y projeter… ».« Que les gens puissent rêver en regardant ces tableaux, qu'ils soient miroirs dans leurs regards… ».


« L’art n’est pas un miroir qu’on tend à la réalité, mais un marteau pour lui donner forme » Bertolt Brecht

Univers théâtral



LES EXPOSITIONS :


De nombreuses expositions dans des galeries, des restaurants et pour de l’événementiel (banque, agence immobilière, association, Mairie)en PACA et autres régions de France; participations à des Salon d’art contemporain. Prix du public au Salon d’ART Contemporain de Toulouse. Classée au Concours Mondial de l’Aquarelle (voir catalogue). Actuellement expose en groupe à la Galerie Boliv’art à Marseille. Exposition en solo en octobre à la galerie Artemis rue d’Italie à Marseille.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR MICHELE RABIT OU LA CONTACTER :


- Facebook : Michèle Rabit

- Son e-mail : rabit.michele@bbox.fr


6/9/2021

Nota bene : Les photos des tableaux de Michèle Rabit sont sous " tous droits réservés " y compris imitations et détournements.

38 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout